À l’approche du 14 juillet, c’est l’occasion pour l’AELO de se pencher sur ce point. S’il n’y a malheureusement pas de texte de loi à ce sujet, sans doute parce qu’y inviter tous les élus de la commune, c’est une évidence. Ce n’est malheureusement pas le cas dans toutes les communes, comme le savent bien des membres de l’AELO…
Regardez bien les cartons d’invitation : il y est souvent indiqué que c’est le Maire puis le conseil municipal qui invite ou qui organise, c’est donc vous qui invitez ! Ce qui veut dire que vous pouvez tout à fait vous y rendre !
En général, ce genre de problème peut se résoudre par un courrier à votre Préfet demandant à ce qu’il fasse un rappel “Républicain” à votre Maire de convier tous les élus de son conseil municipal, donc tous les élus de la population de sa commune, notamment pour les manifestations devant refléter une union nationale (les commémorations notamment) ou encore la promotion de la Culture par exemple (inaugurations, vernissages…). Jouez bien sur cette fibre Républicaine dans votre courrier, le Préfet étant le garant des institutions Républicaines dans votre département.
Enfin si jamais vous avez la “chance” 😏 de ne pas avoir été invité à un évènement auquel le Préfet ou le Sous-Préfet (ou un représentant de la Préfecture) a été, lui, invité, soulignez bien (en termes respectueux…) que le fait d’y être venu quand les représentants locaux d’opposition des citoyens en étaient sciemment exclus, cautionne de la part de la Préfecture ces exclusions anti-Républicaines…
On lit alors souvent une réponse du Préfet disant qu’il n’était pas au courant de cette exclusion et qu’il y sera attentif la prochaine fois, voire qu’il signale ce point au Maire dans le même temps. Ce qui peut aussi entraîner un courrier du Maire qui vous expliquera qu’il s’agissait en fait d’une erreur administrative… 😄😄😄
N’oubliez pas non plus que c’est un problème que vous pouvez souligner dans vos espaces d’expression des différents médias de la Mairie et dans les vôtres, cela peut aussi amener le Maire à revoir sa position.
(Cependant en cette période de crise sanitaire – actuellement jusqu’au 30/09/21 -, l’organisation de commémorations avec un public très limité est autorisé et parfois même recommandé. Les photos illustrant cet article sont d’ailleurs prises pendant cette période et elles ne signifient pas qu’il s’agit d’une commune qui n’invite pas en temps normal ses élus d’opposition.)