Présentez-vous et dites-nous ce qui vous amené à vous présenter pour siéger au conseil municipal ?

Je m’appelle Natacha Wachowiak, j’ai 41 ans. Mon engagement politique a démarré en 2018 ; à l’époque, j’étais en désaccord avec la municipalité sur plusieurs points : tarifs de cantine augmentés de manière considérable sans information préalable auprès des familles, volonté de démolir notre gare dont le bâtiment voyageur date de 1858 – heureusement, elle a pu être sauvée et inscrite au titre des Monuments Historiques !

J’ai alors été sollicitée quelques mois avant les élections municipales, et c’est tout naturellement que je me suis engagée sur une liste d’opposition au maire sortant, pour y apporter mes compétences au service de la commune et des Bouchinois.

  En mars 2020, nous avons perdu les élections, et avons obtenu 4 sièges sur les 27 qui composent le conseil municipal. Il s’agit de mon premier mandat, et pourtant, j’ai vite compris que le rôle d’élu demande du temps, de l’énergie, du travail et de la disponibilité.

Après un désaccord avec la tête de liste, j’ai décidé en octobre 2020 de me désolidariser de mon groupe et de siéger en tant qu’élue indépendante. L’objectif était de faire naître et de faire vivre une véritable opposition, tout en informant au mieux les habitants de l’actualité communale. C’est ainsi que le collectif citoyen « Agir pour Bouchain » a vu le jour, nous étions au départ trois à en faire partie… !

 

Parlez nous de votre commune … Quel est votre endroit préféré et pourquoi ?

Bouchain est une commune de 4000 habitants, située dans les Hauts-de-France, dans un triangle géographique délimité par Cambrai, Valenciennes et Douai. Au confluent de la rivière de la Sensée et du canal de l’Escaut, deux grandes voies de communication fluviale, Bouchain est une ville célèbre dans l’histoire ancienne.

Place forte sous Louis XIV dont les fortifications étaient importantes, Bouchain fut l’ancienne capitale du comté d’Ostrevant. Cette petite ville a su conserver le charme de son passé historique niché dans un écrin de verdure et offre à ses habitants un cadre de vie agréable.

  Pour ce qui est de mon endroit préféré, je mentionnerai le Bastion des Forges : il est à la fois l’un des derniers vestiges de notre ville fortifiée, mais aussi un endroit emblématique et bien connu des Bouchinois. De plus, le feu d’artifice donné à l’occasion des festivités de la Sainte-Anne y est tiré chaque année en juillet.

 

Depuis quand êtes-vous membre de l’AELO et quels services avez-vous utilisé ?

Je suis adhérente depuis 2020 : élue d’opposition, je me suis rapidement rendu compte qu’il fallait se former afin de mener un mandat efficace. L’AELO a largement répondu à mes attentes en proposant des formations de qualité aux thématiques variées, notamment en visio, ce qui a été un point très positif au regard de la situation sanitaire de l’époque.

  J’ai ainsi pu me former sur mes droits d’élue, le fonctionnement d’un budget communal, et sur la communication via Facebook : on croit souvent tout connaître des réseaux sociaux, et pourtant… la formatrice Lydia Rabehi nous a bien prouvé le contraire ! Ses multiples conseils m’ont bien aidée et ma page « Agir pour Bouchain » bénéficie actuellement d’une belle visibilité.

Enfin, je n’hésite pas à poser mes questions sur le groupe privé Facebook « Communauté des Élus Locaux d’Opposition AELO », qui est un lieu de partage et d’entraide incontournable.

 

En cette période de mi-mandat, quel bilan faites-vous sur le respect de vos droits d’élue d’opposition ?

Avant de parler de respect de mes droits, je parlerai de respect de ma personne ! Le maire de notre commune supporte visiblement mal la contradiction : le conseil municipal est devenu le théâtre d’une passe d’armes entre lui et moi, relayée par la presse, sous le nez de sa majorité silencieuse. La démocratie est ainsi régulièrement bafouée, les joutes verbales du maire et son caractère procédurier sont malheureusement coutumiers à Bouchain.

Par ailleurs, les conseils municipaux se résument à des délibérations de projets et/ou décisions actés en amont par un petit groupe d’élus : une belle culture de l’entre-soi en somme. Il faut s’armer de patience devant l’opacité de la gestion municipale : et pour cause, il est parfois préférable de cacher la poussière sous le tapis…être force de proposition se révèle difficile, quand vos idées sont immédiatement récupérées par le maire pour se glorifier.

Mais je ne m’avoue pas vaincue, loin s’en faut : je parviens à obtenir les informations essentielles à diffuser aux habitants en publiant régulièrement sur la page Facebook Agir pour Bouchain, et en distribuant un tract deux fois par an. Les retours des Bouchinois me confortent dans l’idée que je suis dans mon bon droit et que j’ai raison, ils sont d’ailleurs ravis d’être informés par voie de tract en dehors de toute période électorale.

 

Racontez-nous votre plus beau moment et celui le plus difficile dans le cadre de votre mandat d’élue

Disons que les plus beaux moments sont mes rencontres avec les Bouchinois : certains me contactent pour faire connaissance, d’autres pour exposer des problèmes non solutionnés, voire ignorés par le premier édile. Je suis à leur écoute et les aide avec les moyens qui sont les miens.

   Je suis une élue de terrain, je ne conçois pas mon rôle d’élue autrement et me tiens à la disposition des administrés. Leur marque de confiance m’honore et m’encourage à poursuivre sur cette voie.  Dernièrement, j’ai organisé avec un membre du collectif un concours photo qui a été une véritable réussite, les habitants n’ont pas hésité à nous ouvrir leur porte au moment de la remise des lots.

  Je pense que le plus dur est derrière moi ; je suis une élue indépendante, mais j’affirme sans prétention que j’ai la chance d’avoir fédéré au jour d’aujourd’hui un groupe d’une quinzaine de personnes en vue de porter un projet ambitieux et réalisable pour notre commune aux prochaines élections municipales. L’essentiel maintenant, c’est d’avancer pour Bouchain et mes concitoyens.

 

Retrouvez Natacha Wachowiak sur la page    Agir pour Bouchain

– Publié le 25/01/23

 

Articles similaires