Modèle de demande de mise à l’ordre du jour d’un point au Conseil municipal ou intercommunal

Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
lynda course free download
download huawei firmware
Download WordPress Themes Free
ZG93bmxvYWQgbHluZGEgY291cnNlIGZyZWU=

Répondant au souhait de plusieurs adhérents de l’AELO, nous vous proposons ci-dessous un modèle pour rédiger vos demandes de mise à l’ordre du jour du Conseil municipal ou intercommunal de débats ou de délibérations auprès de votre Maire ou Président(e) de Conseil intercommunal. Il agit bien sûr de la mise en œuvre de votre « Droit de proposition » (voir notre réponse FAQ à ce sujet à ce lien).

– À adresser au moins 15 jours avant le Conseil *

Madame ou Monsieur le Maire,

(ou : Madame ou Monsieur le/la Président(e) de l’interco pour les élus intercommunaux)

En vertu de mon droit de proposition de mise à l’ordre du jour du Conseil municipal conféré par mon mandat et par les jurisprudences du Conseil d’État (22/07/1927, Bailleul-Lebon p. 823 ; 10/02/1954, Cristofle-Lebon p. 86) et de la CAA de Marseille (décision n° 07MA02744 du 24/11/2008), j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir mettre à l’ordre du jour de notre prochain Conseil municipal/intercommunal (le point) (la délibération) suivant(e) :

{Description du point que vous souhaitez voir mis à l’ordre du jour en débat suivi ou non d’un vote, ou délibération rédigée par vos soins.}

{Motivation, argumentation…}

Dans l’attente de votre réponse que j’espère positive, je vous prie d’agréer……

Date, signature(s)

* Si vous ne connaissez pas la date du prochain Conseil, adressez votre demande dans les 2 semaines qui suivent le dernier Conseil pour être tranquille.

Post-scriptum : Pour le cas où vous souhaiteriez faire un recours en cas de refus du Maire ou du Président de l’interco (c’est votre droit), il vous faut avoir une preuve datée de la réception de votre demande. Le plus simple est un courriel adressé au Maire ou Président€ de l’interco avec notamment les collègues de votre groupe d’élus en copie visible (si besoin était, il pourront eux-mêmes attester de la date à laquelle ils ont reçu le courriel).

– Publié le 13/01/21

Questions similaires

Les modalités de transmission des documents aux élus2023-01-31T19:10:45+01:00

Les élus locaux ont des droits fondamentaux d’information sur les affaires de la commune qui font l’objet de délibérations, renforcés entre l’envoi de l’ordre du jour et la séance du conseil municipal (voir notre


La suite de ce contenu est réservé aux adhérents de l’AELO.
Se connecter Adhérez

Comment fonctionne la Commission de contrôle électoral de ma commune ?2023-02-01T13:54:05+01:00

Ces Commissions ont été mises en place suite à la réforme du répertoire unique électoral début 2019 et, dans toutes les communes de plus de 1 000 habitants sauf exceptions*, elles comprennent des élus d’opposition (article 19 du Code électoral). Elles doivent s’assurer de la régularité des listes électorales de leur commune et examiner les modifications intervenues depuis leur dernière réunion. Mais elles ont des principes de fonctionnement bien particuliers que nous vous détaillons.


La suite de ce contenu est réservé aux adhérents de l’AELO.
Se connecter Adhérez

Comment les élus doivent-ils être placés dans la salle du Conseil municipal ?2023-02-01T14:16:42+01:00

Aucune règle n’existe dans le CGCT à ce sujet. Le Maire a donc une grande liberté à ce sujet mais le Sénat a précisé :


La suite de ce contenu est réservé aux adhérents de l’AELO.
Se connecter Adhérez

Les interventions du Maire sur la page des Tribunes libres de l’opposition2023-02-01T10:28:54+01:00

Il faut tout d’abord savoir que les espaces d’expression réservés aux élus d’opposition émanent d’une obligation légale (article L2121-27-1 du CGCT), tandis que lorsque la majorité rédige une tribune sur la même page, cela ne résulte pas d’un obligation légale mais d’une opération de communication, sachant que c’est le Maire qui est le Directeur de publication du journal municipal (ou qui l’a délégué – rarement – à un affidé).


La suite de ce contenu est réservé aux adhérents de l’AELO.
Se connecter Adhérez

Aller en haut